Comment organiser un mariage breton et moderne ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Comme cet article est le premier (et pas le dernier j’espère) de cette nouvelle année 2015, j’en profite pour remercier tous les lecteurs et lectrices du blog et vous souhaiter également une très belle année 2015, Meilleurs voeux ! Bloavezh mat !
Pour démarrer cette nouvelle année, voici un article un peu particulier sur le thème du mariage breton, écrit par une amie qui, je l’espère, viendra nous rendre visite plus souvent 🙂

 

Cadeaux d’invités pour votre mariage

Bonbons au caramel beurre salé
bonbon-caramels-mariagebtn-voir
Petits pots de caramel
mini-pot-caramel-craquanteriebtn-voir
Pochons à bonbons marinière
contenant-dragees-marinierebtn-voir

 
Il y a quelques mois, j’ai eu une très bonne nouvelle : Adeline, ma meilleure amie m’a annoncé qu’elle se mariait, et elle m’a demandé d’être témoin !
Une fois les félicitations / embrassades / petite larme passées, je me suis mise à réfléchir au cœur du sujet, car me voilà investie d’une importante mission : l’accompagner dans l’organisation du mariage.
Les mariés, tous les deux Bretons expatriés à Paris, avaient à cœur que le thème du mariage soit la Bretagne. Et de se marier en Bretagne bien sûr !

Se marier en Bretagne il y a 100 ans

Traditionnellement, la fête durait du vendredi, jour de la cérémonie, jusqu’au lundi. Elle me plaît bien cette tradition, mais pas sûre que mon chef soit d’accord… La mariée n’était pas habillée en blanc, et la robe comme le costume devaient pouvoir être portés à nouveau pour être rentabilisés. La coiffe était cependant agrémentée d’un diadème, d’une couronne ou de broderies.
Un cortège et des musiciens (les sonneurs) accompagnaient la mariée de chez elle jusqu’à l’église.
La liste des invités était trèèès longue puisque tout le village participait au mariage ! Si vous vous mariiez dans le nord de la Bretagne, pour le repas, chacun amenait à manger. Par contre, dans le sud, tout était à la charge des mariés et de leurs parents ! Il y allait de l’honneur de la famille. Le banquet, qui se tenait dans un champs, était précédé d’une tournée des bars (c’est amusant, mais pas sûre qu’Adeline soit d’accord…), le tout avec la musique des sonneurs et les danses (ridée, gavotte, an-dro) qui entrecoupaient le repas. Pour la nourriture, les femmes du village cuisinaient dans de grandes marmites qui mijotaient sur le lieu du repas.
Parmi les cadeaux qui étaient offerts aux jeunes mariés, on trouvait des bols, plats et assiettes en faïence, du vin, des pâtisseries, du pain et des mottes de beurre salé sculptées qui pouvaient peser plusieurs kilos !
Au moment du coucher, pas de soupe à l’oignon en Bretagne, mais une soupe à base de lait que les mariés partageaient. Pour symboliser les difficultés de la vie et la nécessité de persévérer, la cuillère qui servait à manger la soupe était percée.

Et un mariage Breton aujourd’hui ?

caramels-mariage
Une atmosphère à la bretonne
Au niveau de la logistique, faire la fête dans les champs peut être compliqué. Et s’il pleut ? Et pour les sanitaires ? Et la belle traîne / le voile en dentelle qui va se salir ?
Je n’ai pas eu à convaincre Adeline d’oublier l’idée du champs et elle a plutôt opté pour une jolie salle avec une décoration sur le thème de l’océan et de la Bretagne.
Au niveau de la décoration, le chemin de table comprendra des morceaux de cordages, du bois flotté, des galets et des bougies avec du sable dans des pots de yaourt en verre. Ça va être super beau, j’ai déjà hâte de voir ça !

Pour les petits cadeaux aux invités, Adeline a choisi comme alternative aux dragées des caramels au beurre salé dans un mug breton. Ce qui fait d’une pierre deux coups : des petits caramels à déguster tout de suite et un mug à ramener à la maison en souvenir !
J’ai fouillé un peu sur le net, et il y a beaucoup d’autres choses très jolies à faire. Par exemple des palets bretons (à faire vous même si vous le sentez! La recette ici : www.recettes-bretonnes.fr/gateaux-bretons/recette-palets-bretons.html ), que vous pouvez présenter dans un petit sachet blanc, fermé par un ruban noir avec vos noms et la date du mariage écrit en blanc ! Ou alors de petits pots de caramel au beurre salé à tartiner, étiquetés avec vos noms et la date, c’est très mignon aussi !

Pour le plan de table, Adeline nommera chaque table en fonction des villages bretons proches de chez elle et de son futur mari. Les marques-places seront de petits drapeaux bretons avec le nom de chaque invité inscrit à la main.

Pour la musique, Monsieur a longtemps fait partie du bagad de la région, et ses amis ont accepté de jouer depuis la sortie de l’église jusqu’à la fin du vin d’honneur en passant par le trajet à pied pour s’y rendre, comme autrefois. Ça promet d’être riche en émotions…

Bague de claddaghJe voudrais juste vous raconter le petit détail romantique qui m’a fait fondre : Adeline et Youen, son futur mari, porteront des bagues de Claddagh en guise d’alliances. Il s’agit d’une bague celtique ancienne, représentant deux mains tenant un cœur, parfois surmonté d’une couronne. Cette bague était offerte par le jeune homme à sa promise au moment de la demande en mariage. Cette tradition avait cours en Irlande et en Bretagne. Le temps des fiançailles, le cœur était tourné vers le bout des doigts, et après le mariage, la pointe était dirigée vers le poignet.

 

Un repas de mariage sur le thème de la Bretagne

Pour revenir aux questions pratiques, que servir à manger aux invités ?
Pour le vin d’honneur, plusieurs options s’offrent à nous. Des toasts de rillettes de porc, de rillettes de poisson, ou de beurre salé saupoudré de paillettes d’algues ?
Quelques moules marinées à piquer, et pourquoi pas des huîtres ?
Peut être que comme Adeline aimerez-vous faire un maximum de choses par vous-même, par exemple des feuilletés ou des cakes ?
Le site « Recettes-Bretonnes » propose des idées originales comme le cake à la farine de blé noir, aux algues et à la truite : www.recettes-bretonnes.fr/plats-bretons/cake-sarrasin-algues-truite.html
Si l’idée de manger des algues ne vous enthousiasme pas, n’hésitez pas à parcourir ce site, qui est une mine d’or d’idées de recettes tantôt traditionnelles, tantôt originales.

Pour les boissons, c’est assez simple. Je propose du jus de pommes fermier et de la limonade pour les enfants, et pour les grands du cidre ou du kir breton et du chouchen.
Vous trouverez une bonne partie de ces produits ainsi que des boissons sur le site Tempête de l’Ouest.

Pour le repas, il dépendra du traiteur, mais je pense qu’Adeline voudra proposer quelque chose de raffiné tout en restant dans le thème bien entendu. Certainement un plat à base de Saint-Jacques donc.

Les fameux cupcakes au caramel au beurre salé
Puisqu’on garde le meilleur pour la fin : le dessert ! Les mariés souhaitent offrir différents desserts aux invités : du kouign-amann, du far breton, des crêpes (qui a dit qu’on ne pouvait pas manger de crêpes à un mariage?) et… des cupcakes bretons ! Je ne sais pas pour vous mais j’adore les cupcakes, j’aime presque autant les faire que les manger ! Eh bien je vais être servie car depuis qu’elle a testé les cupcakes bretons au caramel au beurre salé, Adeline en veut pour son dessert de mariage. Elle en veut beaucoup. 150 pour être exact. Nous allons donc passer la veille du mariage à préparer les cupcakes avec sa maman et sa sœur. Je vous donne la recette que j’ai vu sur le net : http://www.recettescupcakes.com/cupcakes-caramel-beurre-sale/ N’hésitez pas à avoir une pensée pour moi quand vous trouverez que c’est beaucoup de travail au bout du 15ème.

Je sais que Youen et Adeline liront mon article, donc je ne dirai rien sur l’enterrement de vie de jeune fille, la robe de la mariée ou autres joyeusetés que nous avons prévues, mais je peux vous dire qu’on a toutes les chances de se régaler et de beaucoup s’amuser à ce mariage !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *