Le Lambig / Fine Bretagne : l’eau-de-vie de cidre 100% bretonne !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 4,00 sur 5)
Loading...

Je vous propose une petite découverte d’un alcool typiquement breton, certes bien moins connu que le cidre mais c’est tout un monument dans la région : le Lambig, aussi connu sous le nom de Fine Bretagne. A titre de comparaison, il s’agit d’un équivalent au Calvados de Normandie. Le Lambig est un alcool de pommes aux notes fruitées que l’on déguste généralement à l’heure du digestif. Voici donc une présentation de ce breuvage breton :

fine-bretagne-lambig-gorvello
Le lambig de la distillerie du Gorvello « Médaille d’or » du Concours Régional de Bretagne

 

Fabrication du Lambig

alambic-alcool
Alambic Mavela – Crédits: Lisandru2b

Il s’agit d’une eau-de-vie élaborée à partir de cidre breton. On l’obtient en distillant du cidre dans un appareil appelé « Alambic » (d’où le nom de cet alcool) : le cidre est réchauffé dans cet appareil jusqu’à ce que l’alcool s’évapore puis, grâce à un système de refroidissement qui condense la vapeur dégagée, on obtient ainsi un liquide alcoolisé appelé « distillat« .

Ensuite, ce distillat (qui titre environ 70%) est généralement mélangé avec de l’eau afin de diminuer son volume d’alcool.

 

Comment déguster le Lambig ?

Le lambig (ou Fine Bretagne) est, vous l’aurez compris, un alcool relativement fort (aux alentours de 40° environ) : il est donc coutume de déguster le lambig en digestif après le repas. Mais on peut toutefois le servir en apéritif avec des glaçons et un peu de crème de fruits.

Plus insolite, le lambig peut aussi s’utiliser en cuisine, par exemple à flamber sur une crêpe ou des pommes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *