[Billet d’humeur] : Jus d’orange, que boit-on vraiment ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 4,50 sur 5)
Loading...
Crédits photo : par par he-sk
Crédits photo : par he-sk

Petit sujet à part aujourd’hui, mais qui a tout autant d’importance pour moi car il touche à la gastronomie : je vais vous parler du jus d’orange, celui qu’on adore savourer tous les matins. J’ai suivi un reportage d’Envoyé Spécial sur France 2 consacré à celui-ci et ça m’a laissé pour le moins… amer ! En fait j’ignorais toutes ces différences entre tous ces jus, malgré les immenses différences de prix entre certains. Et puis il faut aussi savoir décrypter les étiquettes, parce que vous verrez que la teneur en vitamines C n’est pas vraiment égale entre tous ces jus…

Concentré, 100% pur jus, nectar, pasteurisé…

Bon il y a de quoi se perdre rien que dans l’intitulé même du jus. Les rayons jus d’orange sont en général plein à craquer, avec une multitude de variétés de jus différentes à savoir :

  • Les jus à base de concentré : le concentré c’est une drôle de mixture pâteuse obtenue en pressant un jus et en retirant 80% de son eau car c’est plus facile à transporter et ça se conserve plus facilement pour les industriels. Et une fois arrivé à l’usine, on rajoute 9 volumes d’eau pour un volume de cette pâte et hop on obtient un jus concentré qui est beaucoup moins aromatique qu’un vrai jus à base d’oranges pressées uniquement. En Europe, la réglementation a obligé aux fabricants d’indiquer clairement la mention « à base de concentré » pour différencier ce type de jus. On peut parfois voir une mention « 100% teneur en fruit » également apposée sur certaines bouteilles : c’est totalement différent du 100% pur jus, en fait cela signifie juste qu’aucun additif ou sucre n’a été ajouté. 
  • Les nectars : ils s’agit de jus ou de purée de fruits que l’on a mélangé avec de l’eau et du sucre en plus. Cependant, la réglementation exige que la teneur en fruit soit au minimum de 25 à 50% suivant la variété d’orange qui est utilisée. Concernant la quantité de sucre, un nectar peut en contenir jusqu’à 20%. C’est probablement le jus le moins cher sur le marché des jus d’orange.
  • Les 100% pur jus : ils sont fabriqués à base d’oranges pressées, avec ou sans sucres ajoutés (dans ce cas, la mention « sucré » est obligatoire sur la bouteille sauf si le sucre est ajouté en cas de légère correction de l’acidité).  On trouvera des purs jus frais ou pasteurisés : contrairement au jus frais qui ne se conservent que durant quelques jours, les jus pasteurisés subissent un procédé de conservation qui consiste à le chauffer à haute température pendant un temps donné puis à le refroidir aussi tôt (en gros !). Ainsi le jus se conserve plus longtemps.

Et les vitamines C dans tout ça ?

Pourquoi boit-on souvent du jus d’orange ? Parce que c’est bon et c’est riche en vitamines C, ça donne la patate le matin ! Mais tous ces jus sont-ils vraiment équivalents dans leur teneur en vitamines ? Vous vous doutez bien de la réponse !

Les vitamines C sont extrêmement fragiles à la lumière, à la chaleur ou encore à l’air et se détruisent très facilement. En plus, de l’embouteillage à la mise en rayon, plusieurs mois peuvent parfois s’écouler ce qui n’est pas des plus bénéfiques pour les vitamines !

L’emballage aussi peut avoir ses conséquences : bouteilles en verre, en carton ou en plastique, selon le reportage d’Envoyé Spécial (voir ci-dessous à 28:30), la conservation des vitamines C diffère selon la matière. Ainsi, le verre serait le meilleur conditionnement pour préserver les vitamines, par contre l’oxygène pénétrerait mieux le carton ou le plastique ce qui dégraderait la vitamine C (et ce même si la bouteille n’a pas été ouverte). Une fois ouverte, la vitamine est encore plus fragile : il faut reboucher rapidement la bouteille et la conserver au frigo.

La pasteurisation aussi n’est parfois pas bénéfique à la conservation des vitamines : exemple, un jus pasteurisé peut contenir environ 25mg de vitamines C pour 100ml de jus soit 25% de moins que dans un jus frais sans processus de pasteurisation ou pressé soi-même. Donc une longue conservation et un 100% pur jus c’est bien, mais il y a tout de même des vitamines en moins.

Et pour un jus concentré, on ne retrouve plus que 20mg de vitamines C pour 100ml !

Je vous recommande d’aller voir le site OpenFoodFacts qui recense la composition, la dénomination exacte, origines ou encore informations nutritionnelles de nombreux produits (dont des jus d’orange).

Et pour en savoir davantage, voici le reportage d’Envoyé Spécial qui vous dévoile les nombreux secrets des jus d’orange :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *